Faites entendre la voix des filles : signez la pétition. | Plan International Skip to main content

Faites entendre la voix des filles : signez la pétition

À l'échelle mondiale, nous traversons une mutation numérique massive. La diffusion de fausses informations en ligne est un problème contemporain. Elle nous affecte tous. Mais pour les filles, l'impact est dévastateur.

Les fausses informations ont de réelles conséquences. Elles sont dangereuses, elles affectent la santé mentale des filles et constituent un obstacle de plus à leur épanouissement.

Les filles veulent avoir les compétences nécessaires pour repérer les fausses informations en ligne. Elles veulent que tous les enfants acquièrent des compétences numériques pour éviter la propagation des fausses informations. C'est une étape essentielle.

Signez la pétition des filles appelant les gouvernements à éduquer les enfants au numérique.

Aidez-nous à faire entendre notre voix !

Nous représentons les 26 000 filles qui ont parlé à Plan International de la diffusion de fausses informations en ligne. Neuf filles sur dix en ont souffert.

Nous appelons immédiatement les gouvernements du monde entier à agir maintenant.

Chaque jour, nous voyons des mensonges et des stéréotypes sur notre corps, sur ce que nous sommes et sur la façon dont nous devons nous comporter.

Signez la pétition des filles appelant les gouvernements à éduquer les enfants au numérique.

Des vidéos et des images sont manipulées pour nous faire culpabiliser. Les faits concernant le vaccin COVID sont falsifiés. Et nous assistons à la dévalorisation des femmes dirigeantes - nos modèles - par des rumeurs et des théories du complot.

Les fausses informations nous font douter de notre valeur. Elles nuisent à notre santé mentale. Elles affectent notre confiance en la politique. Et par-dessus tout ? Elles nous empêchent de déployer notre potentiel.

Ce problème s'aggrave chaque jour, d'autant plus avec la pandémie qui accroît notre présence sur internet.

Et maintenant ? Nous devons nous débrouiller seules.

Nous demandons de toute urgence aux gouvernements de nous former - et de former tous les enfants - au numérique. Les filles doivent être capables de distinguer le vrai du faux. Et tous les jeunes doivent être capables de remettre en question les informations et de vérifier les faits avant de les partager. Il s’agit d’une étape essentielle pour que les filles soient #LibresDêtreEnLigne.

Grâce à internet, nous pouvons apprendre, partager, exprimer nos pensées et nos talents, nous amuser et découvrir de nouveaux horizons. Mais on nous en empêche !

Le pouvoir de nous aider à rechercher et à répandre la vérité est entre leurs mains.

Aidez-nous à faire entendre notre voix ! Signez notre pétition.

Maria, 17 ans, Bolivie ; Kumkum, 16 ans, Inde ; Nuria, 18 ans, Pérou ; Sandra, 16 ans, États-Unis ; Neha, 19 ans, Népal ; Dedeou, 21 ans, Mali ; Ronja, 21 ans, Finlande ; Madjidath, 22 ans, Bénin, Gradi, 20 ans, Malawi.